Que faire quand le sang coule du nez

Comment arrêter les saignements légers

Les saignements de nez non salissants peuvent commencer spontanément ou après une légère blessure au nez. En règle générale, ils ne présentent aucun danger.

Pour arrêter les saignements légers, procédez comme suit:

  1. Asseyez-vous et gardez la tête droite. Ne le rejette pas Le sang ne doit pas s’écouler dans la gorge.
  2. Serrer fermement vos doigts avec une partie molle de votre nez et ne pas lâcher pendant 10-15 minutes. Pendant les 10 premières minutes, soyez patient et ne vérifiez pas si le saignement s’est arrêté.
  3. Si après 10-15 minutes le sang ne s’arrête pas, continuez de vous pincer le nez pendant 15 minutes.

Pour arrêter le saignement plus rapidement, vous pouvez utiliser un remède contre le rhume avec effet vasoconstricteur, par exemple une solution de xylométazoline.

Si le saignement ne s’arrête pas dans les 30 minutes, consultez un médecin.

Signes de saignement nasal dangereux

Relativement rareLignes directrices pour la gestion de l’épistaxis. Les saignements de nez commencent à cause des dommages causés aux gros vaisseaux sanguins situés à l’arrière du nez. Il peut être dangereux en raison du risque de perte importante de sang.

Appeler une ambulance si:

  • Une grande quantité de sang s’écoule dans la bouche ou la gorge.
  • Les caillots sanguins se forment.
  • Les saignements ont débuté plusieurs jours après l’opération dans la cavité nasale ou la gorge, par exemple après le retrait de polypes ou de végétations nasales.
  • Le saignement a commencé après un grave AVC.

Un médecin peut arrêter le sang en tamponnant la cavité nasale. Il s’agit d’une procédure au cours de laquelle des tampons de gaze imprégnés de préparations vasoconstrictives sont introduits dans la cavité nasale.

Causes de saignements fréquents mais mineurs du nez

Des saignements nasaux fréquents peuvent être associés à diverses causes. Habituellement, le problème peut être résolu par des actions relativement simples. Moins souvent, il faut consulter un médecin.

Ensuite, les principales causes des saignements de nez fréquents et des conseils pour résoudre le problème seront listés.

Un rhume et un nez qui coule prolongé

Si des saignements nasaux fréquents se produisent pendant un rhume ou un nez qui coule prolongé:

  • Essayez de vous moucher plus soigneusement.
  • Ouvrez la bouche quand vous éternuez.
  • Ne pas prendre au nez.
  • Si le nez est posé, avant de vous moucher, trempez une solution saline normale ou une faible solution de sel dans votre nez.

Air sec

Une autre raison de l’apparition fréquente de sang dans le nez peut être un air trop sec dans la pièce.

Ce problème peut être résolu avec un humidificateur d’air. Une solution encore plus simple consiste à placer un récipient ouvert avec de l’eau à côté d’une source de chaleur.

Sprays pour le nez

Si une personne utilise régulièrement des vaporisateurs nasaux, par exemple pour traiter des allergies, une cause possible de saignement peut être la mauvaise technique d’utilisation.

Dans la zone du septum nasal, il existe de nombreux vaisseaux fragiles. Pour éviter leurs dommages, le nez de la bouteille doit être dirigé vers l’aile du nez. Par exemple, si vous administrez un médicament à la narine gauche, tenez le flacon de la main droite et pointez-le vers la gauche, loin du septum.

Fragilité accrue des petits navires

Chez certaines personnes, les saignements nasaux fréquents sont dus à la fragilité accrue des petits vaisseaux dans la partie antérieure du septum nasal.

La fragilité des vaisseaux sanguins peut être congénitale ou peut survenir chez les personnes âgées.

Pour résoudre ce problème, vous devez consulter un médecin. Il peut offrir la moxibustion de la membrane muqueuse avec du nitrate d’argent ou un instrument chirurgical spécial. Cette procédure s’appelle la cautérisationEpistaxis: une mise à jour sur la gestion actuelle. .

Autres causes de saignements nasaux fréquents

Les causes les plus rares d’apparition fréquente de sang du nez peuvent être:

  • Malformations congénitales du sang.
  • Maladies chroniques du foie.
  • Abus d’alcool
  • Les médicaments qui réduisent la coagulation sanguine.
  • Courbure ou perforation du septum du nez.
  • Tumeurs dans la cavité nasale.
  • Maladies oncologiques du sang.

Dans toutes ces situations, les tactiques de traitement dépendent de la maladie.

Si vous présentez d’autres symptômes associés à des saignements fréquents, vous devez consulter un médecin.

Loading...