REVUE: “Un moyen facile d’arrêter de reporter les affaires pour plus tard”

Savez-vous ce que j’ai fait quand j’ai eu ce livre? Il l’a mis sur le plateau pour lire “un peu plus tard” – un détail plutôt symbolique, car il est un référentiel de contrôle bureau « syndrome de demain. » Procrastination – l’un des problèmes les plus courants dans le travail, non seulement indépendants, mais aussi les employés de bureau. Et dans la pratique, « un peu plus tard » devient en quelques jours, voire quelques semaines (c’est un livre que je lis Fiore Neil seulement 2 semaines au lieu de 1-2 jours comme on le pensait à l’origine). Y at-il un “moyen facile d’arrêter de reporter les choses pour plus tard”? Et oui et non. Mais à propos de tout dans l’ordre.

A propos du livre

Personnellement, je préfère le titre dans l’original: «L’habitude maintenant» (“L’habitude de” maintenant “). Nous parlons de la façon de vous entraîner à ce qu’il faut faire de petits et grands problèmes « ici et maintenant » plutôt que demain / mois suivant / an / un peu plus tard. Sur le livre russe a été publié en 2013, traduit par Olga Terentyeva dans la maison d’édition russe « mythe ». Dans le livre original par Neil Fiore résistèrent 2 réémission en 1987 et 2007. Soit dit en passant, Fiore Neil – Docteur en sciences psychologiques, longtemps travaillé comme spécialiste de la gestion du stress et la santé psychologique dans les petites entreprises et les grandes entreprises. Parce que tout ce qui concerne ce qu’il écrit, l’auteur sait dans la pratique. Le livre est petit, écrit dans un langage simple et accessible, et le style narratif de amical et un peu comme un dialogue avec le lecteur – à mon avis, c’est exactement ce qui manque beaucoup de livres d’affaires consacrés à la gestion du temps et de la productivité.

REVIEW:

Ce qui m’a plu

  • Le livre se lit facilement et rapidement, et tous les conseils et questions de l’auteur “atteignent la cible”, si vous êtes un amoureux chronique “reporter à plus tard” leurs affaires et leurs objectifs.
  • Il y a un certain nombre de situations modelées sur l’exemple d’événements spécifiques et les personnes, ainsi que des recommandations plus générales, y compris des conseils pour ceux qui vivent / travaillent avec des procrastinateurs chroniques.
  • L’idée que “percer le genou” est impossible, mais vous pouvez ajuster les habitudes spécifiques et les processus de travail afin d’éliminer les facteurs que vous provoquez d’abandonner et de tâches à remplir le temps avec quelque chose d’autre pour « cacher » de toute responsabilité et non désirés nécessaires pour suivre.

Ce que je n’ai pas aimé

  • Exemples avec toutes sortes de résumés James, Jill, Johns et d’autres personnages loin de nous, le problème est uniquement dans le fait qu’ils « peur du succès » (en passant, je ne comprends toujours pas comment cela est possible en principe – mais apparemment, il y a des gens).

REVIEW:

Leçons utiles

  • Les origines de la procrastination et les saisies workaholism – toujours exclusivement en psychologie et de la pensée humaine, dans ses tentatives pour se défendre contre le stress et créer pour eux-mêmes une zone de confort pour un peu de temps.
  • Créez un calendrier inversé et divisez une échéance globale en plusieurs petites les tâches subordonnées aideront à faire face au problème “insupportable”.
  • Louange des autres et de toi-même dans ton adresse Est un petit mais important pas vers la motivation permanente.
  • Journée de travail dans 1 projet ne devrait pas dépasser 5 heures. Sur une tâche pour un travail continu, il est nécessaire de ne pas allouer plus de 30 minutes.
  • À n’importe quelle congestion 1 jour par semaine doit nécessairement être un jour de congé.
  • Rotation du travail et “pain d’épice” pour les petits succès en cours de la décision des tâches en vue – la meilleure motivation.
  • Régression temporaire / apparition de difficultés Ne devenez pas un conflit interne et un refus complet de mettre en œuvre le plan (il est particulièrement important si vous êtes malade, faites face à des difficultés de la vie ou à des malentendus de la part des partenaires sur le lieu de travail).
  • Notez les idées qui se présentent “en chemin”: Il aide à réduire la fréquence et la force de l’impact de ces « côté » de la pensée comme une distraction.
  • Cela vaut la peine d’essayer la visualisation et les exercices de concentration, qui sont donnés dans le livre.
  • Toujours définir des objectifs prévisibles. Il est préférable de fixer un objectif de « parcourir 1 km aujourd’hui » et l’exécuter à la fin de la journée, vous écrivez l’objectif de « courir un marathon » – et pendant de nombreuses années à se sentir comme un échec qui ne peuvent pas, et 3 courir km sans perte de conscience.

REVIEW:

Qui je recommande de lire

  • Procrastinateur chronique – comprendre que “faire la guerre” avec vous-même n’a pas de sens, mais il vous suffit d’ajuster la motivation et la structure des tâches et des habitudes dans votre vie quotidienne.
  • Ceux qui vivent avec des procrastinateurs chroniques dans un appartement / dans un bureau – pour comprendre comment vous pouvez “reconstruire” ces personnes.
  • Freelancers – mieux connaître la lutte contre les “pièges de la productivité”.
  • A tous ceux qui ne pouvaient maîtriser aucune des techniques de gestion du temps “professionnelle” et qui n’ont toujours pas assez d’heures dans la journée pour mettre en œuvre le plan.

“Un moyen facile d’arrêter de remettre les choses à plus tard”, Neil Fiore

Acheter sur litres.ru Acheter sur amazon

Loading...